PROJET HAPPY BOX / CLASSE DE 1ERE ASSP2

Maraudes du 13.12.2021 avec le CSC du NEUHOF 

Le lundi 13 décembre 2021, nous avons fait une maraude avec Djamila, une animatrice du Centre Socio-Culturel du Neuhof.

Nous avons distribué des happy box (boîtes surprises remplies de dons) aux sans domicile fixe) que nous avons rencontré au centre-ville ( de la zone de la place de l’Etoile -Bourse jusqu’à Grand rue) . Certains n’étaient pas dans leurs tentes ou endormis donc nous leurs avons laissé des boîtes à côté d’eux. D’autres ouvraient de suite leur happy box ou parfois attendaient que nous partions.

Il y en avait aussi qui étaient plus réservés ou qui avaient besoin de parler.

Nous en avons notamment discuté avec Gabriel, qui connaissait déjà Djamila par d’autres maraudes.

C’était une expérience très touchante et très gratifiante. Nous avons pu nous rendre davantage compte la situation de ces personnes en précarité.

On s’est rendu compte que ce qui peut être insignifiant pour nous représente beaucoup pour d’autres. Par exemple la rédaction de mots de compassion que nous avions rechigné à faire et qui ont eu un impact très fort sur certains SDF.

On retient qu’il faut être solidaires entre nous et essayer d’aider les autres au maximum.

La classe 1ere ASSP2 du lycée JF OBERLIN.

Petit mot d’un des enseignants responsables du projet Happy BOX :

Ce projet avait pour but dynamiser le travail pédagogique du chef d’œuvre de la classe de première.

La thématique très large de la mémoire , de la transmission familiale,  nous a amené à réduire le sujet sur le domaine précis de la solidarité avec les personnes en précarité pour amorcer une approche possible de la mémoire des plus fragiles de notre société. Les sans domicile fixes.

On a pu susciter des réflexions avec certaines élèves. Croiser une jeune en précarité depuis ses 15 ans et qui depuis 4 ans est dans la rue, ou un homme qui est depuis 30 ans dans la précarité, discuter avec des travailleurs sociaux qui les accompagnent, pourra peut-être raviver des vocations dans le domaine social.

Merci à la classe de 1ere ASSP2 pour leur implication constante depuis près de 3 semaines, et aussi à Mme Untereiner d’avoir eu cette idée originale.  Nous avons pu réaliser cette réflexion sur la valeur de la fraternité.

Car comme le disait un philosophe et inspecteur général de l’Education Nationale, M. Abdenour Bidar, Quelles valeurs partager et transmettre aujourd’hui ? Albin Michel ,2016

« Le vrai bonheur est dans le partage, non dans l’égoïsme. Notre vraie nature se réveille lorsque nous devenons capables d’éprouver une joie supérieure en donnant qu’en jouissant seuls de nos biens. En nous montrant ainsi humains, c’est-à-dire  charitables, altruistes, partageurs, nous devenons plus humains, au second sens du mot : plus proches de l’essence de notre humanité. Ce qu’on pourrait résumer par cette formule : l’humanisme nous communique notre humanité. Fraterniser n’est donc pas quelque chose d’abstrait, ni de compliqué à mettre en œuvre, c’est l’expression de la quintessence de notre être, le geste qui correspond à ce que nous sommes et à ce que nous avons à être les uns envers les autres. »

Steve SOOBRAYEN

Professeur de Lettres-Histoire

Rencontre parents-professeurs du 06 janvier 2022 / Classes de Seconde

La situation sanitaire nous contraint à annuler la rencontre parents / professeurs du jeudi 06/01/2022. Les bulletins scolaires de vos enfants vous seront adressés prochainement par courrier.

Cependant si vous souhaitez rencontrer l’un ou l’autre professeur de la classe, n’hésitez pas à en faire la demande par le biais du carnet de correspondance ou en téléphonant au secrétariat de direction du lycée (03 88 21 22 31).

Lycéens et apprentis : nouvelles règles d’isolement en cas de Covid-19 ( cas avéré ou cas contact )

I.    Avec une vaccination complète

  • L’élève est positif : 

o   Isolement de 5 jours si le test antigénique ou PCR réalisé le 5ème jour est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures

o   Isolement de 7 jours dans le cas contraire

  • L’élève est cas contact :

o   Pas d’isolement

o   Autotest immédiat

o   Autotest à J+2, J+4

 II.   Sans vaccination ou avec une vaccination incomplète

  •   L’élève est positif : 

o   Isolement de 7 jours si le test antigénique ou PCR réalisé le 7ème jour est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures

o   Isolement de 10 jours dans le cas contraire

  •  L’élève est cas contact :

o   Isolement de 7 jours

o   Test antigénique ou PCR à l’issue de l’isolement

Pour rappel :

Dans tous les cas l’élève contact à risque revient au lycée muni d’une attestation sur l’honneur signée par le responsable légal.

INSCRIPTIONS SERVICE NATIONAL UNIVERSEL / PROMOTION 2022

Les inscriptions sont ouvertes pour les sessions 2022 du SNU.

Trois périodes sont prévues pour les élèves :

  • du 13 au 25 février 2022 / Inscriptions jusqu’au 05 janvier 2022 / Ouvert aux élèves de Seconde
  • du 12 au 24 juin 2022 / Ouvert aux élèves de Seconde
  • du 03 au 15 juillet 2022 / Ouvert aux élèves de Seconde – Première – Terminale

Informations et inscriptions sur le site : snu.gouv.fr

« Des Lumières dans la Nuit » : Une exposition au Palais Universitaire de Strasbourg

Jeudi 7 et vendredi 8 octobre, les élèves des deux classes de Terminales Bac Pro Vente (TMCVB1 et TCVB2) ont pris connaissance d’une exposition consacrée aux Justes parmi les Nations d’Alsace.

Ils étaient commerçants, artisans, enseignants, médecins, étudiants, prêtres, pasteurs…. : des hommes et des femmes de toutes origines et de toutes conditions qui, au péril de leur vie, ont sauvé des Juifs (hommes, femmes, enfants) des persécutions antisémites et des camps de la mort.

La contribution des Alsaciens au sauvetage des Juifs s’est effectuée hors d’Alsace, souvent sur les lieux de refuge des Alsaciens, évacués de leurs foyers dès le 1er septembre 1939, et on en dénombre, à ce jour, 78.

Le titre de Juste parmi les Nations a été créé en 1953, par l’Etat d’Israël, et en 1962, Yad Vashem aménage une allée, puis un Mur des Justes.

Au 1er janvier 2021, près de 28 000 Justes parmi les Nations ont été recensés dans le monde, dont 4130 en France.

Cette exposition qui est amenée à circuler dans toute la France, et qui sera présentée à l’Assemblée Nationale est l’occasion de mettre en lumière leur héroïsme et leur humanité.

Une belle leçon de vie !

Fazia DERGAM ( Lettres-Histoire)

Tous au Musée Historique à la découverte de l’histoire de Strasbourg :

En cette rentrée déconfinée, les élèves du LP Oberlin se rendent dans les musées de la ville de Strasbourg et redécouvre le patrimoine culturel local.

Les Term MCV-A1 ont découvert le parcours industriel de la ville au Musée Historique. Un parcours de découverte des XVIIIe et XIXe siècles à partir d’œuvres, de photos, maquettes, plans et d’objets divers.  

Les 2 MRC2 ont eux pu découvrir l’histoire de la ville du Moyen Âge au début du XXe siècle.

Les élèves de 2MRC2  témoignent de leur sortie :  » Lors de cette visite on a travaillé par groupes sur différentes périodes historiques.  Pendant cette visite on a vu comment s’est déroulée l’histoire de Strasbourg quand l’Alsace est passée du coté français, car avant Louis XIV, l’Alsace était du côté germain. On a répondu en groupe à un questionnaire sur des œuvres et objets différents. On nous a montré et expliqué une maquette qui représente la ville de Strasbourg au XVIIIe siècle. « 

Les Term MCV-A1, eux, ont participé à d’autres ateliers en lien avec le bassin d’emploi de Strasbourg. Ils ont découvert les anciennes industries locales ainsi que l’ancien port de la ville.

Les élèves des deux classes ont apprécié ce retour dans les musées de Strasbourg.

Mme Remy

Sortie au Musée d’Art Moderne et Contemporain TERMINALE METIERS DE L’ACCUEIL

Le mardi 9 novembre 2021, les élèves de la classe de Terminale Métiers de l’Accueil ont effectué une sortie au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg et ont participé à l’animation « Les mots passe-frontières » .

En arrivant, la guide nous a présenté le travail à faire, ensuite elle nous a divisés en 4 groupes et chaque groupe a eu une œuvre distincte.

Chaque groupe a eu 30 minutes pour réaliser une représentation orale de l’œuvre à l’aide d’une feuille donnée par la guide.

Voici cette feuille :

Nous devions noter les informations suivantes :

– Le titre et la date de l’œuvre

– Le nom de l’artiste et sa date de naissance

– Les techniques et matériaux utilisés

– Faire un croquis

– Des mots-clefs définissant l’œuvre

– Dire en une phrase ce que nous inspirait l’œuvre

Voici l’œuvre Quick :

L’œuvre que nous avons présentée était de l’artiste Richard Deacon, né le 15 août 1945. Il a créé l’œuvre nommée ‘’Quick’’ en 2009. Cette œuvre est faite de bois, d’acier et de résine. Les mots-clés que nous avons choisis pour définir cette œuvre, étaient : le rythme, la rapidité, le temps, la déformation, l’un dans l’autre et surprendre.

Nous avons choisi ces mots car cela nous a fait penser au Vodan qui est une attraction à Europa Park ainsi qu’au karting.

Cette visite nous a permis de découvrir plusieurs œuvres contemporaines.

Article de Pfanner Chloé, Humbert Mélody et Moina Tatiana – TMA

Mme Foltzer. Enseignante lettres-allemand

Quartier 3: destruction totale

Le 21 octobre 2021, une partie de la classe de TMA s’est rendue au TAPS Laiterie. Les élèves s’y sont rendues en tram avec la ligne B direction Lingolsheim. Le point de rendez-vous était l’arrêt Laiterie. Elles étaient accompagnées par deux professeurs, Madame Foltzer et Madame Afkir, pour assister au spectacle Quartier 3 : destruction totale. Compagnie Coup de Chien, TAPS Laiterie, Strasbourg

Une fois arrivées dans la salle, les élèves ont été placées pour assister au spectacle.

L’histoire a débuté avec tous les acteurs de dos et le torse nu. Ils ont fini par se lever et commencer le spectacle.

Histoire : « un groupe d’adolescents tente d’atteindre le dernier niveau dénommé la Maison Finale d’un jeu vidéo se déroulant dans une réalité virtuelle, Le Quartier. Ce dernier, situé dans une banlieue américaine, à l’identique de celle dans laquelle vivent réellement les joueurs, est habité de zombies que les joueurs doivent éviter ou tuer pour progresser de niveau en niveau. Mais petit à petit, on découvre que les actions destructrices des joueurs, happés par les événements virtuels auxquels ils participent, troublent le calme apparent de la banlieue et que les relations entre les jeunes et les adultes, perdus dans un monde réel déconnecté des valeurs humaines, se détériorent. »

Une fois le spectacle fini, les élèves se sont retrouvées dehors pour discuter. Globalement, elles ont bien aimé le spectacle malgré plusieurs appréhensions au début. Cela leur a permis de faire une sortie culturelle, en lien avec le programme de terminale sur le « jeu » et pour certaines de découvrir le TAPS.

Léna S. , Myriam K . TMA

Sortie à l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Mercredi 22 septembre 21, les élèves de la classe de Terminale Métiers de l’Accueil et la classe de Terminale ASSP2 ont effectué une sortie à l’ancien camp de concentration de Natzwiller, en Alsace.

Départ du lycée Jean Frédéric Oberlin à 8h30, le trajet s’est fait en car pendant une durée d’environ 45 min.

Arrivée sur le camp à 9h15, les classes ont été séparées et chaque groupe a fait la visite avec un guide.

Nous avons vu les cellules, le four crématoire, plusieurs machines de « tortures », des douches, cela nous a fait comprendre l’inhumanité et la barbarie des nazis.

Andréa P. et Myriam L. – TMA

Témoignages des détenus du camp :

« Le matin, nous recevons un jus d’herbes baptisé « café » et vers dix heures sur le chantier une tranche de pain avec un petit morceau de margarine ou une tranche de saucisson (…) A midi, au bloc, nous recevons un litre de soupe très claire (…) le soir nous touchons un morceau de pain, parfois moisi, avec un morceau de margarine » Georges Maradene

« A Natzweiler-Struthof comme dans bien d’autres camps, les qualités de chacun se cristallisent. Très souvent, on assistera à un renversement complet des rôles que les uns et les autres ont joués avant d’être enfermés derrière les barbelés. Celui qui semblait si fort s’avère ne pas l’être et, à l’inverse, celui qui n’a jamais exercé son autorité fait preuve de véritables qualités de meneur d’hommes lorsque la situation l’exige. » Kristian Ottosen